Pollution lumineuse : des risques pour la pollinisation 

La pollution lumineuse, un danger pour la pollinisation

La pollution lumineuse, due à l’éclairage citadin, cause des dommages tangibles sur la pollinisation nocturne des plantes. Étant donné la diminution notable des insectes pollinisateurs à travers le monde, ce fait se révèle une source d’inquiétude supplémentaire pour notre environnement.

arbre-en-contre-jour
Photo : Pexels (licence CCO)

Plus de lumière et moins de fruits

Dans un précédent article, nous avions déjà abordé le thème de la pollution lumineuse en milieu urbain. Une étude de l’université de Bern nous apprend que celle-ci dérange la vie des insectes pollinisateurs nocturnes. Ainsi, les prairies sans aucune lumière artificielle les attirent beaucoup plus.

L’équipe de scientifiques a mené ses recherches dans les Préalpes. Le choix de cette région s’est imposé en raison de l’obscurité qui y règne encore. Près de trois cent espèces d’insectes pollinisateurs ont pu ainsi être dénombrés dans les prés, à l’abri de tout éclairage.

Le jour et la nuit

Afin d’établir une comparaison, les chercheurs ont sélectionné certaines zones de terrain pour y installer des lumières de type LED, habituellement utilisées dans les villes. Ils ont ensuite noté la fréquentation des prairies illuminées par les insectes pollinisateurs.

Ils ont constaté que le nombre de visites se révélait largement inférieur par rapport aux espaces préservés de luminosité.

Dans la nature, de nombreuses formes de vie dépendent les unes des autres. C’est également la cas pour les insectes pollinisateurs. En effet, le comportement des espèces nocturnes influent sur la vie des espèces diurnes.

Si les premières souffrent de la pollution lumineuse, on peut craindre des conséquences pour leurs congénères, actifs le jour.

De plus, on remarque une diminution de la production de fruits dans les champs éclairés, les moins visités.

La pollution lumineuse augmentant régulièrement d’année en année, trouver des solutions pour la diminuer devient indispensable afin de préserver l’écosystème.

Source : University of Bern. « Light pollution as a new threat to pollination. » ScienceDaily. ScienceDaily, 2 August 2017. www.sciencedaily.com/releases/2017/08/170802153907.htm.

Publicités

2 réflexions sur “Pollution lumineuse : des risques pour la pollinisation 

  1. Hello ellemanquepasdair ! Merci beaucoup pour ton commentaire. Les effets de la pollution lumineuses sont nombreux mais on en parle assez peu. Oui, on trouve des abeilles qui survivent en milieu urbain. Mais, comme tu le dis, peu d’endroits leur offrent des conditions de vie optimales.
    Bonne semaine à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne connaissais pas du tout les risques de la pollution lumineuse pour la pollinisation. Mais j’avais vu beaucoup d’articles disant que les pesticides tuant énormément d’abeilles, quelques fois elles étaient finalement moins en danger en ville. Après il y’a les frelons asiatiques et la pollution en ville… A croire qu’elles ne sont plus bien nulle part …
    Belle soirée

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s