Pollution sonore en ville et vie des oiseaux

Pollution sonore en ville : dangers pour les oiseaux

La pollution sonore en ville affecte le système de communication des oiseaux en les rendant vulnérables aux prédateurs. Des chercheurs américains du New York Vassar College ont ainsi étudié leur comportement dans un univers urbain bruyant.

oiseau-rouge-gorge-sur-une-branche
Photo : Pexels via Pixabay (licence CC0) – Rouge-gorge sur une branche

Des oiseaux toujours en alerte

La vie des oiseaux demeure soumise à de nombreux périls. À tout instant, ils peuvent être victimes de l’attaque d’un prédateur. Il suffit de les observer un peu pour constater qu’ils restent toujours sur le qui-vive.

Leur communication complexe leur permet d’interpréter les signaux d’alarme venant d’autres espèces que la leur. Aussitôt qu’un prédateur se trouve dans les parages, il est signalé par des cris d’alerte.

Pouvant provenir de plusieurs espèces à la fois, ils ont l’avantage d’être compris immédiatement par tous. Ainsi, les pies et les corbeaux émettent des sons particulièrement puissants.

On réalise aisément tous les dangers qui les menacent dans un environnement urbain bruyant.

Les dangers de la pollution sonore en ville

Les auteurs de l’étude en question ont testé leurs réactions dans un milieu dominé par un trafic automobile important. Des supports garnis de graines ont donc été placés aux endroits habituels de nourrissage.

Après plusieurs expositions à des cris d’alarmes préalablement enregistrés, il en résulte que ceux-ci sont beaucoup moins bien perçus en cas de circulation routière intense.

Les risques qu’ils courent étant déjà nombreux, ce problème de bruits urbains ajoute encore un danger supplémentaire et diminue leurs chances de survie.

D’ailleurs, ceux vivant en groupe s’en sortent mieux car ils bénéficient de l’attention d’un « guetteur » de service, les avertissant au moindre signe suspect. À condition que les autres l’entendent, bien sûr.

Le printemps arrive…

Bientôt, ceux qui ont la chance d’avoir encore un peu de nature pourront apprécier leurs chants mélodieux. Dès le début de février, on commence à sentir une effervescence dans les bois.

Comment imaginer un printemps sans oiseaux ?

Dites-moi dans les commentaires si vous souffrez de la pollution sonore en ville. Les bruits de la nature vous manquent-ils ?

Source :

Central Ornithology Publication Office. « Traffic noise reduces birds’ response to alarm calls. » ScienceDaily. ScienceDaily, 28 December 2016. <www.sciencedaily.com/releases/2016/12/161228102424.htm>.

 

Publicités

15 réflexions sur “Pollution sonore en ville et vie des oiseaux

  1. Hello Julie,
    Moi non plus, je ne pensais pas que cela les aurait autant dérangé avant de rédiger cet article. J’avais trouvé ce sujet intéressant à traiter. En fait, il s’agit plutôt des grandes villes avec un fort trafic routier qui serait préjudiciable à leur tranquilité. Bises et merci pour ton commentaire 🙂

    J'aime

  2. Hello Adeline !
    C’est très gentil d’être venue me rendre visite 🙂 Merci beaucoup pour tes encouragements. Je comprends que tu hésites à quitter ta plateforme car ton blog marche bien. Le mien était récent, et même si je vais devoir regagner mon référencement sur Google, je préfère écrire sur WP, c’est un vrai plaisir. En plus, plus convivial pour commenter, tu as raison. Bisous et à très bientôt 🙂

    J'aime

  3. Coucou !
    Sans aucun doute, je préfère cette version : c’est plus clair et cela met plus en avant ton propos et les belles photos que tu choisis pour nous.
    Sans compter le fait qu’il est plus facile, en effet, de commenter sous WordPress.
    Bisous, ma belle, et bravo pour ton travail (tu es courageuse, je n’ai pas osé sauter le pas).

    Aimé par 2 people

  4. Hello Esthelle !
    Merci beaucoup pour ta visite 🙂 Tu es chanceuse d’habiter au calme. J’imagine sans peine que les oiseaux (et pas qu’eux) doivent y trouver leur compte. C’est vraiment triste pour ton pauvre chat, je ne savais que les renards s’y attaquaient, j’en ai aussi quelques-uns où j’habite. Je suis très contente d’avoir migré sur WP. Je comptais transférer quelques articles seulement, histoire de remplir le blog. Bisous et à très bientôt 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour.
    J’ai la « chance » d’être à Gap mais dans la montagne, dans le dernier quartier avant la crête de Charance. Alors, les oiseaux et les écureuils sont ravis et je crois peu perturbés par les quelques véhicules du coin.
    Malheureusement aussi notre chat a du se faire dévorer par un renard il y a deux mois…
    Joli évolution pour ton blog.
    Tu comptes tout transférer?

    Aimé par 2 people

  6. Hello Sylvie,
    Merci beaucoup pour ta visite 😉 Je suis très contente que la présentation te plaise. J’ai eu du mal à trouver mais je suis plutôt satisfaite de ce format. Grossss bisous à toi aussi et prépare-nous de nouvelles recettes 😉

    J'aime

  7. Coucou Veronika,
    Il est chouette ton nouveau blog, je l’aime bien 🙂
    Bon courage pour tout le travail que tu as déjà effectué et pour tout le boulot que tu vas accomplir 🙂
    groooos bisous et bonne soirée ma belle 🙂

    Aimé par 3 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s